Acheter de la mélatonine végétale naturelle bio en ligne

Mélatonine végétale
Produite à partir de la sérotonine, la mélatonine est issue de l’épiphyse ou glande pinéale, à la base du cerveau. Parmi ses effets reconnus, on compte au premier plan la régulation du sommeil. Consommée à bon escient, cette hormone s’avère très bénéfique.

Retrouver le sommeil en douceur

Tous les bienfaits de la mélatonine naturelle sont réunis dans des formules qui complètent l’action physiologique de cette hormone sur le corps. À faibles doses, de l’ordre d’1 ou 2 mg par jour, la mélatonine bio a des vertus sédatives douces et sans danger, comme les plantes du type passiflore ou valériane. Cette solution convient en cas d’insomnies dues à différentes causes. Lorsque l’on se couche trop tard et/ou que l’on reste le soir devant des écrans, la phase d’endormissement est retardée. La mélatonine est alors un excellent recours. C’est aussi profitable pour les personnes âgées de plus de cinquante-cinq ans qui ont du mal à faire des nuits complètes ou qui se réveillent trop tôt le matin. Enfin, la mélatonine donne de bons résultats chez les patients qui souffrent de la maladie de Parkinson ou de démences de différents types : avec cette hormone, leurs nuits sont plus calmes et leur sommeil plus stable. Par contre, la mélatonine n’est pas opérante dans les situations d’anxiété ou les dépressions. Son action sur les troubles du sommeil reste donc largement positive.

Comment prendre ce complément alimentaire ?

La prise de la mélatonine bio doit avoir lieu trois voire quatre heures avant l’heure de l’endormissement habituel. Pour une personne insomniaque qui ne trouve le sommeil que vers deux ou trois heures du matin, il est donc recommandé de prendre ce complément alimentaire à onze heures du soir. Contrairement aux somnifères, cette hormone n’entraîne pas d’effets de dépendance : aucune étude scientifique n’en fait état. Il est par conséquent possible d’arrêter de prendre de la mélatonine du jour au lendemain sans risque de souffrir des conséquences connues du sevrage. Toutefois, quelques effets secondaires liés à la prise de la mélatonine peuvent survenir chez certaines personnes. Par ailleurs, l’agence nationale de sécurité sanitaire la juge néfaste pour les femmes enceintes ou qui allaitent. Cette hormone est également déconseillée aux jeunes, enfants ou adolescents. Les patients atteints d’une pathologie auto-immune ou inflammatoire doivent également éviter d’en prendre. Pour s’endormir vite, un milligramme de mélatonine naturelle fait de l’effet si on l’absorbe au moment de se coucher. Ainsi le taux sérique de cette hormone atteint le seuil nécessaire pour un sommeil réparateur.

Des bienfaits pour la santé

Durant la journée, le taux sérique de la mélatonine s’élève à 10 mg/ml seulement, cette hormone est même parfois indétectable dans le sang. La nuit, cette proportion monte à 60. Consommer régulièrement de la mélatonine naturelle dans la journée, par le biais d’une alimentation adaptée, permet de bénéficier des atouts de cette hormone en continu. On la trouve dans divers aliments, notamment dans les fruits secs comme les noix ou les noisettes. Il est également conseillé d’ajouter à ses menus, en fonction des saisons, des pommes de terre, des tomates, des oignons et de l’ail. La mélatonine végétale se trouve également dans des céréales comme l’orge ou l’avoine ainsi que dans le riz. Côté fruits, la banane et l’ananas sont des sources intéressantes de N-acétyl-5-méthoxytryptamine, l’autre nom de la mélatonine. Dans le cas des oléagineux, l’hormone est « biodisponible », c’est-à-dire que l’organisme peut l’assimiler facilement. Outre ses vertus sédatives, la mélatonine est un bon antioxydant qui ralentit le vieillissement des cellules. Cette hormone apaise aussi les symptômes de troubles gynécologiques comme le syndrome prémenstruel et l’endométriose.

Des rythmes chronologiques mieux régulés

La synthèse de la mélatonine a lieu surtout la nuit. La régulation d’autres sécrétions hormonales en dépend. Cette synthèse est rendue possible par la sérotonine qui est un neurotransmetteur. Ce dernier dérive pour sa part du tryptophane. La mélatonine est produite par l’épiphyse, en réaction à la baisse de lumière. Elle est particulièrement utile aux personnes qui font de longs trajets en avion en direction de l’est, lorsque le décalage horaire va de cinq à dix heures. Les effets du « jet lag » sont ainsi atténués, ce qui diminue la fatigue liée au dérèglement du cycle veille et sommeil. Dans certains cas, cette hormone est prescrite sur ordonnance, dans un cadre médical. Sous forme de médicament et non de complément alimentaire, la mélatonine est dosée à 2 mg par comprimé. Sa prescription est réservée aux patients de plus de cinquante-cinq ans qui peinent à s’endormir le soir venu, qui se réveillent durant la nuit ou trop tôt le matin. Il s’agit de comprimés à libération prolongée, à prendre une demi-heure avant d’aller se coucher.


Est-ce bien de prendre des compléments alimentaires ?
Le Tribulus Terrestris : le plus populaire des anabolisants naturels